Nuit du Huis-Clos Occitane II - 19 octobre 2013

Après le succès de la première édition, on retente l'aventure !!

On prend (presque), les mêmes et on recommence. Ce sera de nouveau à Libourne, le lycée qui nous accueille étant idéal pour cette manifestation, à Libourne.

Toutes les infos pour s'inscrire ici.

Côté "En quête de Rêves", cette année on innove !
Nouveau scénario, avec "La Nécropole Maudite", qui remplace "Meurtre à Casablanca", historiquement LE jeu organisé lors des différentes Nuit du Huis-Clos où l'association était présente.

Nouvelle équipe, car votre serviteur ainsi que les esclaves attitrés à ces évènements, ont laissé la place à une Team inédite. C'est cela aussi l'esprit associatif.

On peut tout de même vous garantir que ce sera très bien, vous nous connaissez maintenant, ce n'est pas notre genre de laisser les clefs de la boutique à n'importe qui... . ;-)

Sans plus attendre, la fiche technique du Huis-Clos proposé :


                                                       ********************

La Nécropole Maudite (Marie Claire et Olivier ARTAUD, R.O.L.E.), version "En quête de Rêves" :


"La nécropole maudite"


Nb de joueurs : 9    Nb de rôles masculins : 5    Nb de rôles féminins : 4


Nb de rôles mixtes : 2


Nb d'orgas : 2 ou 3


Asso organisatrice : "En quête de Rêves"


Ambiance : Années 20, Agatha Christie, la momie, ... .


Descriptif court :


Égypte, 1922. Une équipe de spécialistes se réunit à Louxor pour explorer un nouveau tombeau de la vallée des nobles.


                           

Descriptif complet :


Le 14 novembre 1922, les fouilles démarrent dans la vallée des nobles, sous la direction du professeur William Carrington.

Le 25 novembre, alors que le soleil commence à décliner, l'entrée d'un tombeau est mise au jour. Carrington est bien sûr le premier à s'avancer. Chacun retient son souffle : la découverte d'un nouveau tombeau ! Et peut-être jamais violé !? Passionnant ! Il convient d'y pénétrer avec beaucoup de respect…

A l'entrée de la tombe se trouve un cartouche accompagné de hiéroglyphes. Pendant qu'on dégage l'entrée, Delorme lit le cartouche : « Amenedjem ». Le texte quant à lui, est la traditionnelle malédiction d'Anubis…




25/09/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres