Nuit du Huis-Clos Nantes - 02.07.2011

Il y a quelques mois nous recevions un email pour nous inviter à participer à la Nuit du Huis-Clos, organisée sur Nantes, début juillet. Comme chez "En quête de Rêves" nous ne sommes pas que des sauvages, nous avons bien entendu tout de suite accepté.
De plus, les NDHC correspondent très bien à notre vision du monde associatif.

Je vous connais, vous allez me demander ce qu'est une NDHC… . Si, si, vous allez me demander.



Alors comme je suis un peu partisan du moindre effort, je vais recopier la définition, très bien faite, sur leur site.

"La Nuit du Huis Clos, c'est plusieurs petits jeux de rôle grandeur nature (GN) qui se déroulent en parallèle, pour vous donner un grand choix d'univers !

Cette manifestation se déroule chaque année, sur une soirée, et rassemble des associations de huis clos, grandeur nature et murder party venus de tout le monde francophone... Elle a pour vocation de faire connaître l'activité Huis Clos au grand public et de permettre à des joueurs déjà expérimentés de rencontrer de nouvelles associations."

Un esprit communautaire et pédagogique comme je les aime.

Donc y aller c'est bien mais organiser un jeu, c'est mieux.

Nous avons donc opté pour "Meurtre à Casablanca". Certains diront qu'il est un peu difficile pour de l'initiation du fait de la période et du thème mais je suis certain qu'il ne laisse pas indifférent et qu'il occasionne des moments forts.
A mon sens, c'est cela qui est important, que le joueur qui découvre l'activité puisse repartir avec des souvenirs et des histoires à raconter.

La fiche technique de Meurtre à Casablanca, version "En quête de Rêve" :

"Meurtre à Casablanca"

Nb de joueurs : 10
Nb de rôles masculins : 7
Nb de rôles féminin : 3
Nb de rôles mixte : 1 rôle peut devenir Féminin (On passerait en 6/4)
Nb d'orga : 3
Asso organisatrice : "En quête de Rêves"
Ambiance : Années 1942, ww2, Indiana Jones et la dernière croisade, ... .
Descriptif court :
Casablanca, 1942. Les clients du seul bar casino "européen" de la ville vont apprendre qu'un occupant de l'établissement vient de mourir. L'assassin est-il parmis-eux ??
Descriptif complet :
En pleine seconde guerre mondiale, dans un établissement de Casablanca, des hommes et des femmes vont jouer leur vie. Situé en France "non occupée", l'aéroport de Casablanca est donc le seul aéroport libre par lequel on puisse rejoindre Lisbonne, et de là, partir vers les États-Unis. Mais pour quitter Casablanca, il faut avoir un passeport en règle et une autorisation de sortie, ou bien encore un sauf-conduit signé par les autorités de police française. Il faut également pouvoir débourser une forte somme d'argent nécessaire à l'achat d'une place dans l'avion Casablanca-Tanger-Lisbonne.
 
C'est ainsi que faute de posséder ces deux éléments, de plus en plus de réfugiés européens et autres individus fuyant l'oppression nazie sont condamnés à errer dans les rues de Casablanca.
 
"Le chemin est difficile jusqu'à Casablanca, mais il est parfois plus difficile encore de quitter Casablanca."



Nous allons donc monter à Nantes pour essayer d'offrir un jeu de qualité aux participants de cette Nuit du Huis-Clos Pays de Loire.
Bien entendu, je ne manquerai pas de vous faire un retour de notre aventure !!

Il ne me reste plus qu'à vous donner l'adresse du site où vous trouverez toutes les informations.

N'hésitez pas à vous inscrire, à en parler et à diffuser car c'est le format idéal pour découvrir notre passion.



14/06/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres